Marque

Case IH s'engage à contribuer au développement futur du numérique en agriculture

05 Dec 2017

Les institutions européennes et d'autres importants acteurs du secteur agricole dans un atelier sur le numérique en agriculture / Les participants débattent des défis et des opportunités des technologies numériques dans l'agriculture

Case IH s'est publiquement engagée à soutenir le développement de l'agriculture numérique en travaillant avec d'autres acteurs de l'industrie pour aider les agriculteurs à surmonter les obstacles à l'adoption de nouvelles technologies.

Lors du récent atelier sur la numérisation des matériels agricoles européens organisé par EURACTIV, premier réseau international indépendant de médias spécialisés dans les politiques européennes, le vice-président de Case IH Europe, Afrique et Moyen-Orient, Thierry Panadero, a expliqué que l'agriculture numérique représente le développement naturel de ce qui a été commencé avec l'agriculture de précision.

« Alors que l'agriculture de précision a permis aux agriculteurs de collecter plus facilement des données, l'agriculture numérique leur permet aujourd'hui de développer l'application de ces données et de rendre leurs exploitations, ainsi que l'ensemble du secteur agricole et de la production alimentaire, mieux ciblées et plus efficaces », a déclaré M. Panadero.

« En tant qu'entreprise leader dans le domaine des matériels agricoles, nous nous efforçons d'anticiper les changements technologiques. Case IH offre déjà des technologies qui appartiennent à cette ère passionnante et continue à en développer de nouvelles. Ces technologies numériques peuvent aider les agriculteurs à travailler de manière plus durable, grâce à des systèmes, tels qu'AccuTurn, qui automatisent les manœuvres en bout de champ et minimisent la compaction des sols. Ils augmentent l'efficacité, grâce à une utilisation plus précise des données collectées par les terminaux de nos systèmes d'agriculture de précision, pour aider à planifier les applications et enregistrer les rendements. Ils peuvent même aider l'agriculture à devenir plus socialement responsable, grâce à l'utilisation de notre signal de correction RTK+, avec une précision passage après passage de 2,5 cm, afin d'éliminer les chevauchements et l'application excessive d'engrais, de semences et d'autres intrants. De plus, ils peuvent assurer la sécurité des données, automatiser les enregistrements afin que les agriculteurs aient à portée de main des données précises et détaillées sur les coûts et la production, et que les acheteurs aient encore plus confiance dans les produits qu'ils achètent. »

L'objectif de l'atelier était de fournir une définition claire de « Farming 4.0 » - la description de l'ère numérique en cours, qui a suivi les époques de la mécanisation, de la révolution verte et de l'agriculture de précision - et de débattre des défis et des opportunités de ces technologies. Les discussions ont porté sur des solutions potentielles pour surmonter les obstacles à l'adoption de ces technologies et sur la manière dont les fabricants de machines agricoles, tels que Case IH, peuvent contribuer à la numérisation de l'agriculture en Europe.

D'importantes personnalités s'intéressant au développement de l'agriculture numérique ont participé à l'atelier. Parmi les participants, Louis Mahy, Chargé de programme de recherche, Unité Recherche et Innovation à la DG AGRI de la Commission européenne ; Max Schulman, agriculteur; président du groupe de travail sur les céréales du COPA COGECA ; Ivo Hostens, Directeur technique, Industrie européenne des machines agricoles (CEMA) et Mute Schimpf, spécialiste Alimentation, agriculture et biodiversité pour l'ONG Amis de la Terre Europe.

« En travaillant ensemble en tant qu'industrie, nous pouvons aider les agriculteurs à surmonter les obstacles à la numérisation de leurs exploitation, à participer à la requête de l'UE pour soutenir l'innovation agricole, à faire entrer les machines analogiques dans l'ère numérique et à faire en sorte que les compétences des personnes impliquées dans l'agriculture soient utilisées de la manière la plus productive possible. L'agriculture numérique ne concerne pas seulement les machines utilisées en agriculture, mais aussi les personnes qui y participent. »


Télécharger l'archive Zip Télécharger le fichier PDF