Produits

Case IH définit des catégories d'automatisation et annonce un programme pilote

14 Feb 2018

L'automatisation agricole peut être subdivisée en cinq catégories. Premier essai sur le terrain avec Bolthouse Farms, une division de la Campbell Soup Company.

 

Depuis l'annonce du concept de véhicule autonome, Case IH a fait évoluer la technologie et apporté une nouvelle définition de l'automatisation dans le domaine agricole. La marque s'est adressée à des clients du monde entier afin d'étudier comment cette technologie pourrait être mise en œuvre pour qu'ils en tirent le maximum d'avantages dans leur travail. Aujourd'hui, grâce à son programme de véhicule autonome, Case IH étudie et pilote des technologies d'automatisation dans des scénarios de la vie réelle.

« Bien que le concept de véhicule autonome révélé en 2016 ait montré au monde ce qu'il est possible de faire avec des véhicules autonomes, il n'en restait pas moins un concept. Ce tracteur au travail nous a donc servi de base pour entamer des discussions avec les agriculteurs et l'industrie au sujet de la technologie nécessaire aux exploitations agricoles à haut rendement d'aujourd'hui et de demain, » a déclaré Robert Zemenchik, responsable marketing des systèmes AFS Case IH. « Nous sommes prêts à montrer comment l'application agricole de l'automatisation peut faire progresser les solutions d'agriculture de précision que nos clients utilisent actuellement dans leurs exploitations agricoles. »

Cinq catégories d'automatisation pour l'agriculture
La diversité des activités agricoles à travers le monde exigent différents niveaux d'automatisation. Dans le cadre de ses recherches pour la conception de produits orientés vers le client, Case IH a défini cinq catégories d'automatisation des activités agricoles pour répondre aux besoins technologiques actuels et futurs. Les types d'activités associées à chaque niveau comprennent :
• Autoguidage
• Coordination et Optimisation
• Automatisation assistée par un ou plusieurs opérateurs
• Automatisation supervisée
• Automatisation totale
 « Il est intéressant de constater les économies que l'automatisation et, éventuellement, l'autonomie totale peuvent apporter à chaque exploitation agricole, » a déclaré Zemenchik. « La logique derrière la définition de catégories d'automatisation est de montrer ce qu'il est possible de faire dans chacune d'elles. Elles ne sont pas linéaires, et une flotte donnée peut même entrer dans plusieurs catégories en même temps. Aujourd'hui, un grand nombre de nos clients utilisent déjà l'autoguidage et/ou l'automatisation assistée par opérateur. »

Les cinq catégories définies par Case IH commencent par l'automatisation de tâches spécifiques sur un équipement. Case IH a été le premier constructeur à proposer aux producteurs une technologie d'automatisation dans les années 1990 avec le système d'autoguidage AFS AccuGuide™ et continue encore aujourd'hui avec des solutions plus avancées, telles que le système AFS AccuTurn™ qui automatise les manœuvres en bout de champ et la technologie AFS Soil Command™ pour la détection du lit de semence.

 

Recherche et pilotage de technologies autonomes sur le terrain
En 2018, Case IH coopère avec Bolthouse Farms dans le cadre d'un programme pilote de tracteur autonome. Ce programme a pour objectif de comprendre comment les nouvelles technologies autonomes peuvent être utilisées et comment elles répondent aux besoins réels des exploitations agricoles.

« La seule façon de valider les utilisations à la ferme de la technologie autonome est de la tester sur le terrains en demandant à des agriculteurs de l'utiliser sur leur exploitation, de l'intégrer dans leur flotte et de mener leurs activités quotidiennes. » précise Zemenchik.

En tant que l'un des plus gros producteurs de carottes d'Amérique du Nord, Bolthouse Farms exploite toute l'année une vaste superficie de terres agricoles dans quatre états des États-Unis et au Canada. Le projet pilote du programme d'automatisation Case IH s'inscrit dans le cadre des efforts de l'entreprise pour le développement de technologies de pointe et l'amélioration de la productivité.

Ce projet se concentrera d'abord sur le labour et le travail du sol en profondeur (deux tâches très répétitives que Bolthouse Farms effectue toute l'année) avec une petite flotte de tracteurs autonomes Steiger® et Quadtrac® tirant une herse à disques True-Tandem™ ou un déchaumeur à disques Ecolo-Tiger®. Ces essais permettront d'évaluer le contrôle des machines autonomes dans une variété d'applications de travail du sol, de types de sol, de conditions météorologiques et d'activités de détection et de perception.

« L'un des principaux objectifs est de recueillir les réactions des agronomes et des opérateurs sur l'utilisation de la technologie autonome dans des conditions agricoles réelles, afin que Case IH puisse développer et perfectionner ses systèmes de contrôle technologique et d'optimisation des machines » a déclaré Zemenchik. « De plus, Bolthouse Farms pourra nous suggérer certaines applications de l'automatisation auxquelles nous n'avions peut-être pas encore pensé. »

Brian Grant, vice-président de Bolthouse Farms, considère le programme pilote de tracteurs autonomes comme une occasion de trouver de nouvelles solutions pour augmenter l'efficacité de l'entreprise et proposer des aliments de haute qualité pour faire face aux besoins d'une population croissante.

« Nous commençons juste à explorer le concept de tracteur autonome et à nous questionner, comme le font les ingénieurs de Case IH, sur ce que les tracteurs autonomes sont capables de faire » a dit Grant. « Et les réponses à ces questions ne sont pas des ‘si’ Mais des ‘quand.’ »

Case IH fournira des mises à jour périodiques tout au long du programme pilote.


Télécharger l'archive Zip Télécharger le fichier PDF